Habitat

Vivre dans son propre habitat autonome

Le Pôle Régional du Handicap travaille depuis plusieurs années à permettre à chaque personne en situation de handicap de trouver la solution la plus adaptée à ses aspirations et à sa situation particulière.

Ainsi, le PRH se fixe l’objectif :
• D’éviter l’institutionnalisation de principe lorsqu’une autre solution est possible et choisie par la personne ;
• De développer toutes les dimensions de la vie ordinaire : emploi, loisir, social, santé, environnement, logement et soutenir par des compensations de droit commun ou des dispositifs expérimentaux la personne mais également soutenir les aidants.

Depuis 2015, le Pôle Régional du Handicap a pu conduire plusieurs travaux qui ont permis :
• De contribuer à l’élaboration de cahiers des charges pour l’aménagement PMR et l’adaptation de logements aux côtés de bailleurs sociaux ;
• D’envisager la possibilité de gestion du tout ou partie de ces logements par le PRH à l’aide d’un agrément d’intermédiation locative.

Le Pôle Régional du Handicap poursuit l’objectif de développer et de monter divers projets favorisant l’inclusion par l’habitat des personnes en situation de handicap :

• L’accompagnement à la recherche de solutions de logements inclusifs pour toute personne en situation de handicap neuro-locomoteur ;
• L’accompagnement des futurs éventuels locataires dans les démarches d’accès à ces logements ;
• Les liens avec les bailleurs sociaux et les différents opérateurs du territoire qui pourraient être amenés à participer à ces projets ;
• Les liens avec les partenaires institutionnels pour le versement d’aides financières, de subventions et l’attribution d’aides individuelles humaines aux locataires ;
• La recherche de partenaires de prestations de soins, culturelles et sociales entre autre.

résidence est intergénérationnelle à saint Saturnin

La cour des Basses Grues, à quelques encablures du PRH, boulevard de Maule à St Saturnin, constitue un important programme et sera livré en 2021.
Cette résidence est intergénérationnelle et accueillera quelque 50 locataires.

Seront livrés 9 logements pour personnes handicapées actuellement suivies par l’équipe mobile de réadaptation, la CESF, les assistantes sociales ou l’accueil de jour de la MAS Handi-Village du PRH. Ces personnes pourront y résider malgré un très lourd handicap. Traditionnellement, elles auraient pu être accueillies au sein de la MAS Handi-Village par exemple. Cependant, la culture et les évolutions sociétales nous autorisent aujourd’hui à concevoir intellectuellement et permettre techniquement et socialement un habitat autonome pour des personnes très lourdement handicapées.
En effet, il convient alors de concevoir avec les ergothérapeutes et les services techniques des promoteurs des plafonds pouvant supporter des rails et des aménagements spatiaux de retournement en salle de bain par exemple. Les normes PMR sont insuffisantes et souvent non adaptées.

Afin de sécuriser l’accès au logement, le PRH dispose d’un agrément d’intermédiation locative et gestion locative sociale permettant de faciliter les démarches en faveur du logement et de l’hébergement de personnes dites défavorisées.

L’intermédiation locative

Les personnes handicapées, sont souvent en situation de fragilité dans la vie ordinaire.
Un accompagnement à leur intégration dans le tissu social est indispensable.

La création du département d’intermédiation locative prévient le risque d’isolement de la personne handicapée dépendante dans des démarches locatives complexes. Face à une tension sur le marché du logement et à une demande accrue d’hébergement, notre démarche d’intermédiation locative est un outil, qui favorise l’accès des personnes handicapées défavorisées en voie d’insertion à un logement adapté et décent, autonome et de droit commun, tout en assurant une sécurité et des garanties au bailleur, avec lequel nous contractualiserons un projet d’habitat partagé.
Pour la population spécifique des traumatisés crâniens, notamment, la substitution à la personne handicapée permet la gestion raisonnée des finances du locataire en provisionnant le loyer et les avances sur charges.
Le suivi attentif par le service social et le SAMSAH permet, en lien avec les services tutélaires, la prévention des expulsions locatives pour impayés.

Depuis 2015, nos projets ou réalisations parmi les 40 appartements proposés :

Le Mans, avenue Bollée - 8 logements
Le Mans, Courboulay - 4 logements
Le Mans, Quartier Maillets - 3 logements
St. Saturnin, bd de Maule - 9 logements
Le Mans, avenue Georges Durand - 7 logements
Le Mans, Rés. Cérésia, av. Bollée - 4 logements

Chargée de mission Habitat
02 43 51 74 42
Permanence : mercredi et jeudi